Les monts

Illustrer vos plus beaux souvenirs cyclistes avec nos affiches modernes et personnalisables de n’importe quel mont des Flandres et autres monts célèbre du cyclisme.

Conçu et imprimé en France dans le Rhône Alpes sur du papier 100% recyclé & recyclable. (Découvrir nos engagements pour préserver nos terrains de jeux.)

Trouvez votre mont ci-dessous ou faîte une demande d’affiche sur mesure. Si vous préférez les ascensions plus longues et moins “punchy”, découvrez aussi nos affiches de cols.

Les Monts des Flandres, ou les Monts de Flandre, sont une série de collines situées principalement dans la région des Hauts-de-France, en France, et s’étendant partiellement en Belgique. Cette région est célèbre pour son rôle dans le cyclisme, notamment grâce à des courses classiques comme le Tour des Flandres, où les monts représentent des sections clés très attendues tant par les coureurs que par les fans du cyclisme.

11 résultats affichés

Le caractère de ces monts n’est pas défini par leur altitude, qui reste modeste, mais par leur capacité à briser le rythme des cyclistes avec des pentes souvent abruptes et des surfaces parfois pavées, ajoutant un défi technique et physique aux courses. Des monts comme le Mont Kemmel, le Mont Noir, et le Mont des Cats sont parmi les plus connus et souvent intégrés dans les parcours de courses professionnelles et amateurs.

Le Tour des Flandres :

 

Le Tour des Flandres, ou Ronde van Vlaanderen, est l’une des cinq classiques monumentales du cyclisme professionnel, et il tient une place particulière dans le cœur des fans de cyclisme, surtout en Belgique. La course, qui se déroule chaque année au printemps, est célèbre pour ses monts – ou “hellingen” en néerlandais – et ses secteurs pavés, qui sont emblématiques des classiques flandriennes. Ces monts, bien que relativement courts en distance, présentent souvent des pentes raides et sont généralement pavés, ce qui les rend particulièrement difficiles et décisifs pour l’issue de la course.

Quelques monts emblématiques du Tour des Flandres  :

  1. Le Koppenberg: Célèbre pour sa pente extrêmement raide avec un maximum de plus de 20%. Le Koppenberg est souvent l’un des points clés de la course, où les positions peuvent changer rapidement.
  2. L’Oude Kwaremont: Plus long que la plupart des autres monts flandriens, l’Oude Kwaremont combine la longueur et une surface pavée qui teste la résistance des coureurs. C’est souvent un lieu stratégique pour les attaques.
  3. Le Paterberg: Avec ses pentes maximales atteignant près de 20%, le Paterberg est court mais incroyablement raide, souvent utilisé dans les derniers kilomètres de la course, ce qui en fait un tremplin crucial pour les attaques finales.
  4. Le Taaienberg: Connu pour ses sections pavées et sa pente raide, le Taaienberg est un autre point critique où les cyclistes tentent de faire la différence.
  5. Le Mur de Grammont (ou Muur van Geraardsbergen): Bien qu’il ne soit pas toujours inclus dans le parcours actuel, le Mur de Grammont est l’un des monts les plus célèbres et redoutés, avec sa pente raide pavée menant à une chapelle au sommet. C’est un lieu chargé d’histoire et d’émotion dans le cyclisme belge.

Ces monts, avec leurs surfaces pavées et leurs pentes abruptes, ne sont pas seulement physiquement exigeants pour les coureurs, mais ils exigent aussi une tactique de course avertie. Les équipes et les coureurs doivent naviguer dans le peloton pour se positionner avantageusement, tout en gérant leur effort et en anticipant les mouvements de leurs concurrents.

 

Panier
Concours

1 affiche de la Run in Lyon 2022 à gagner